Culture.fr

Projets

Par Ministère de la culture et de la communication

Edité le 09 juillet 2013 / 0

Thématiques :

Mots clefs :

Data cooking

Le ministère de la Culture et de la Communication se met à la cuisine et initie de nouveaux formats pour sensibiliser les acteurs du monde de la Culture à l’ouverture des données publiques culturelles. L’atelier data cooking mis en place par le département des programmes numériques a permis aux participants de mettre la main à la pâte et de cuisiner des jeux de données. A partir de jeux de données fictifs, chaque groupe de participants, souvent détenteurs et/ou producteurs de données , changeait de rôle pour passer de l’autre côté des fourneaux et concocter une idée d’application ou de service innovants à partir d’ingrédients (les données) fictifs.

photocblog2

Les six groupes ont fait preuve d’audace et d’imagination : d’un set de données concernant les musées, un groupe a imaginé à partir de la géolocalisation, une application prédictive de fréquentation ainsi qu’une base de données photos crowdsourcée des visiteurs. Une autre idée d’application concernant les journées européennes du patrimoine a été lancée avec pour but de crowdsourcer des objets vus et de les géolocaliser afin de permettre une promotion des territoires.


1ère Journée DATA CULTURE – Ateliers d… par culture-gouv

Chaque groupe s’est ainsi pris au jeu de la cuisine des données et a pu mesurer l’enjeu réel que représente l’ouverture des données dans le secteur culturel. Prochain rendez-vous à la rentrée autour de l’open content qui sensibilisera aux contrats de licences libres.

Voir également : 

Data culture : quand le ministère de la Culture développe son côté numérique

Dataculture – #opendata #culture – mai 2013

Les commentaires sont fermés.